RI – billet de correspondance en vue du prochain examen

24 mai :

Tel[le]s d’entre vous m’ont dit ces derniers temps ne pas parvenir à trouver le film sur les « routes de la soie ». Voici un lien qui fonctionne puisqu’il m’a permis de le voir, complètement et sans interruption, hier soir.

https://rutube.ru/video/3d1f912a2c3dc53e9a4fa3668bb13e99/

Pourquoi de telles difficultés ? Peut-être parce que certains préfèrent se fier à une liste de deuxième main – que j’ai vu circuler à plusieurs reprises sur fb – qu’au billet spécifique de ce blogue [à la date du 23 octobre 2017]. Celui-ci seul fait foi ; de même que, s’agissant du programme, le billet du 7 février 2018 en son dernier quart [ceux qui ont suivi le cours, en nombre satisfaisant d’ailleurs cette année, savent au demeurant que tout le début de ce billet comprend des chroniques plus éphémères – certaines ont été retirées à mesure, d’autres maintenues et font partie, bien sûr, selon les termes du programme, des « billets qui viendraient »].

 

25 mai :

Je tiendrai bien sûr – dans les jours qui viennent – l’engagement que j’ai pris il y a huit ou dix jours de produire un billet, plus succinct que l’an dernier, sur « certaines valeurs importantes » [notez que les dépenses militaires figurent dans « Petites frappes 4/4 »].

J’ajoute que – pour que les choses soient aussi nettes « visuellement » qu’elles peuvent l’être -, je donnerai aussi un bref billet, contenant quelques cartes, présentant en gros la situation syrienne sur le terrain. Je pense retenir en particulier des cartes de Southfront, site si précieux à tous égards

26 mai :

Pardonnez-moi de ne pas l’avoir précisé. J’ai arrêté tout enrichissement des « grands » billets quelques jours après la fin des cours, afin de ne pas perturber à l’excès votre travail de révision, et ce 4/4 est très incomplet. J’ai beaucoup de notes toutefois – je les reporterai par petites étapes dans un billet que j’ouvrirai après l’examen. De même, je terminerai alors sans doute le discours du Manège.

 

Medailles sur les principaux....png

Ut poesis pictura ? Intermède

Redoutons que l’âge tardif du capitalisme globaliste étatsunocentré ne nous livre une partie de son ordinaire épouvante à travers son art. J’avais entendu dire qu’une médaille était en préparation dans la perspective – moins probable désormais – d’une rencontre entre MM. Kim et Trump.

J’aime beaucoup les médailles. Surpris d’un tel sursaut de goût et d’inspiration au sein d’un tel monde, je me précipitai dans mon édition de 1702 du livre dont je trouve par ailleurs en ligne, à peu près identique, avec toutefois une légère variante de titre, et bien sûr des compléments, une réédition de 1723, Medailles sur les principaux evenements du regne de Louis le Grand [ci-dessus].

J’essayais d’imaginer la future médaille. L’enjeu n’était pas mince : comment notre temps pouvait-il – comme le veut la novlangue des médias – « revisiter » un très ancien et noble genre de la rhétorique des images ? Comment le renouvellerions-nous et nous mettrions-nous à même de tirer une joie subtile du jeu délicat de la continuité et de la discontinuité que manifesterait notre travail ? Comment, nous mesurant au passé, éviterions-nous de donner le sentiment, moins de la trahison – point condamnable ici, car il nous faut bien être nous, et savoir en inventer les voies – que de la plus pénible décadence du goût, d’une décadence, surtout, qui, loin d’être circonstancielle, manifestât comme nos profondeurs désespérantes ?

Toutes les précautions seraient-elles prises ? Saurait-on simplement sur le socle de quel univers immense et si long de la sentence, de la devise, de l’emblème, l’on bâtirait sa loquace image ? Le si raffiné M. Trump demanderait-il à la si sensible Ivanka [qui sanglote pour que son petit papa chéri bombarde la Syrie en avril 2017, et qui, en mai 2018, rit aux éclats à Jérusalem tandis que l’armée procède – « avec retenue » – à des exercices de tir au pigeon – non : au palestinien vivant à Gaza] de justifier sa présence à la Maison Blanche par une première enquête sur l’art de la médaille de Pisanello ou le recueil fameux du juriste Alciat ? Se souviendrait-on que, dans les premiers grands âges de la communication d’État, notre Colbert, en 1663 – à la seule fin de donner le meilleur tour aux inscriptions et motifs des bâtiments et médailles -, avait prié quatre membres de l’encore jeune Académie française de se réunir en une Petite Académie, laquelle deviendrait quelques décennies plus tard, infléchissant peu à peu son propos, Académie royale des Inscriptions et Médailles [puis Académie des Inscriptions et Belles-Lettres] ? Et les Trump, les Pompeo, les Haley, avaient-ils sous la main – eussent-ils pu seulement les considérer avec le moindre respect ? – des hommes évoquant peu ou prou les quatre premiers membres de la Petite Académie [le merveilleux Quinault, qui fut en particulier le librettiste de Lully, et même François Charpentier, Jacques Cassagne, Tallemant le jeune – je ne parle pas d’autres qui viendront, les historiographes du roi, mais pas seulement vous le savez, Boileau et Racine…] et, bientôt contrôleur des bâtiments du roi, le secrétaire de la modeste institution, Charles Perrault, que vous connaissez au moins par ses contes si profonds ?

Emblèmes d'Alciat.png

[[[ Puisque j’évoquai Quinault et Lully, ce lien avec une perfection de la musique baroque française – Atys – que nous avions vu, ma femme et moi, trois fois, avec ravissement, il y a trente ans. Le livret, splendide, mériterait bien sûr une analyse dans les termes que je suggère ici.

 

Non, je le redis, qu’il fallût répéter platement le passé ; la Petite Académie, d’ailleurs, avait bientôt vu la parcourir et la diviser la fameuse Querelle des Anciens et des Modernes ; ici, il fallait, selon ma vue la plus constante, ne tendre ni à singer ni à rompre – réconcilier plutôt, comme c’est le premier devoir de l’esprit, en n’oubliant pas, seulement, 1/ que l’art, si inévitablement symbolique de la médaille, appelle la combinaison de talents divers et rares, propres à solliciter, dans leur accomplissement, l’esprit d’un public invité au déchiffrement puis, à la faveur de cette première brèche lettrée, à s’abîmer dans la méditation, et 2/ que le propos de telles figures sensibles, à commencer par celle du Prince médiateur, est, justement, de tracer un chemin vers l’Idée en son ordre, et – en ces sortes de cas – comme de donner à éprouver spirituellement l’État

Hélas – le commentaire de la pièce de métal clinquante, violemment émaillée, est inutile, je le crains :

 

Médaille frappée en prévision d'une rencontre entre MM. Kim et Trump.png

Médaille en vue de la rencontre entre MM. Kim et Trump, verso.png

 

[[[ Je vous donne le lien avec la mise en ligne de l’édition de 1723 des Medailles sur les principaux evenements : n’oubliez pas, je vous en prie, de bien vous toiletter l’œil après avoir vu pareille abjection éthico-esthétique :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1329711/f1.image

Et en attendant, car le traitement doit être rapide, si l’on souhaite éviter d’irrémissibles lésions, et de l’œil et de l’âme, voici les deux médailles composées à propos de la si fameuse – si importante dans l’histoire de l’Europe moderne – paix de Westphalie – vous noterez l’élégance très architectonique, mais sans raideur aucune, du cadre à la Bérain des pages, formant passe-partout – bordure décorative certes, mais avec la vocation singulière ici d’assurer la clôture du temple en lequel sont célébrés les saints mystères d’une monarchie héroïque et sacrale -, évolutif, changeant spectacle à lui seul, ce cadre, combinaison toujours renouvelée de motifs assez stables, manifestant ainsi la permanente unité de l’Idée dans le flux temporel du sensible, et discret toutefois, ne prétendant pas accomplir davantage que sa mission – mettre en valeur un contenu autre – mais, pourtant, ne renonçant pas à la vocation du fragment, qui est aussi de permettre la vue d’un monde, distinct, mais cependant uni spéculairement à la totalité à laquelle il appartient : ]]]

première médaille sur la paix de Westphalie.png

seconde médaille sur la paix de Westphalie.png

seconde médaille de la paix de Westphalie.png

 

[[[ Compl. bibliogr. au 23 juin 2018 : j’ai pu me procurer ces dernières semaines un livre très précieux – à la fois très complet et très bien illustré – sur le sujet évoqué, propre à intéresser peut-être deux ou trois, désormais persuadés de l’intérêt, notamment politique, de l’art de la médaille en des temps où la « communication » et la mise en forme idéologique de la société devaient emprunter d’autres canaux, bien évidemment, qu’aujourd’hui : Yvan Loskoutoff [dir.], Les médailles de Louis XIV et leur livre, Presses universitaires de Rouen et du Havre [PURH], 2016. ]]]

 

31 mai :

Considérant à la fois le niveau satisfaisant de présence au cours pendant ce semestre et, tant le nombre que la qualité des questions qui m’ont été posées, soucieux aussi de ne pas voir renoncer ceux qui n’ont rien fait du tout – très évidemment plus d’un tiers de l’effectif -, et s’en sont parfois même vantés [ainsi les membres de la « Gallinette », si je comprends bien les propos en ligne de la nièce de l’un de mes anciens élèves, dont je garde un agréable souvenir, arrière-petite-fille aussi d’un maître de cette Maison que nous appréciions particulièrement et avons eu souvent, autrefois, ma femme et moi, la joie de rencontrer à Paris et en Dordogne], mais souhaitent désormais se ressaisir [point ceux de la « Gallinette » peut-être, hantés déjà par leurs palombières et pylones…], 

-je maintiens bien entendu l’élévation au demi point supérieur traditionnelle ;

-je confirme qu’un point de plus – sur dix – sera mécaniquement donné à ceux qui, ayant convenablement travaillé, auront obtenu au moins 28 coefficients sur 50

-j’abaisse le diviseur, que j’avais établi à 4,5 [au lieu de 5] à 4.

Travaillez, ne lâchez pas prise. Tous mes vœux, très vifs.

 

1er juin :

Je vois que tels peinent à trouver les versions les plus commodes pour la plupart.

Pour « The War you don’t see » de M. Pilger, il y a une version sous-titrée en français, plus facile sans doute pour beaucoup :

 

sr