Un artiste – trois expositions

 

DP Louis Cyprien.jpg

 

Louis XII 2018.png

 

et, ci-après, deux photos, il y a quelques années, dans la région de Mossoul [dont nous évoquons ces semaines-ci le destin à la fin de la Première Guerre] ; Mossoul – dans la Grande Mosquée de laquelle Abou Bakr al-Baghdadi al-Housseini al Hachemi al Qouraychi [nom très construit symboliquement***] venait, le 29 juin 2014, de proclamer la restauration du « Califat » – était alors la capitale de l’ « État islamique », du moins en Irak, car en Syrie Raqqa allait se trouver au cœur du dispositif de Daech

[[[ *** Rappel = Abou Bakr fut le premier des Rachidoun – les quatre premiers califes « bien guidés » -, et donc le successeur immédiat du prophète de l’Islam ; Bagdad n’évoque pas seulement l’Irak originaire du nouveau calife – né à Falloujah, capitale de la province d’al-Anbar, à quelques dizaines de kilomètres à l’ouest de Bagdad -, mais la capitale du Califat abbasside [750-1258] dont ne saurait ne pas se réclamer le nouveau califat, luttant contre les nouveaux Omeyyades de Damas et arborant d’ailleurs la bannière noire des Abbassides ; le « al-Housseini » ne doit pas, à mon sens, bien que cela soit dit parfois, faire allusion au martyr de Kerbala [680], Husayn ibn Ali, fils de Fatima et donc petit-fils du prophète, mais troisième imam des traditions chiites – lesquelles reconnaissent toutes, même non duodécimaines, les premiers imams -, et imam tout à fait central dans leur constitution imaginaire et sensible ; il doit plutôt évoquer le Chérif Hussein, le père de la « Révolte Arabe », qui nous occupe aussi – la mère en fut l’Angleterre – ; et l’on se confirme plutôt dans cette vue avec le « al Hachemi », qui [malgré la présence d’un hachémite sur le trône jordanien – Abdallah II, fils de Hussein, fils de Talal, fils d’Abdallah Ier, fils de Hussein, le Chérif de la Mecque et roi du Hedjaz] évoque le lien entre la filiation hachémite et le destin le plus prometteur de l’arabisme autrefois ; quant à l’allusion aux Qouraychites, elle est impliquée par les éléments précédents, lesquels ramènent tous à la tribu du prophète de l’islam.]]]

 

Au travail à Baba Gurgur — ce séjour a donné naissance, en particulier au film « Mene, Mene, Tekel, Upharsin » – dont un extrait est présenté sur le site =

http://www.louiscyprienrials.com/videos

506a Louis au travail à Baba Gurgur.png

Avec des officiers Pechmerga [ce ne sont pas des généraux de division en dépit des trois étoiles]

Louis-Cyprien et les officiers Peshmerga.png